aller à la navigation

René Jacquier . Guérir par l’ oxygénation . janvier 15 2010

Infos : , rétrolien

 René Jacquier . Guérir par l’ oxygénation .

 

 

Nous sommes en 1936 , au brésil . René Jacquier y travaille en tant qu’ ingénieur chimiste pour le compte d’ un grand laboratoire Français .

Accompagné de sa famille , il sera vite confronté aux problèmes du pays .

Deux de ses filles en bas âges tombèrent subitement malade et contractèrent la coqueluche . Les symptômes s’ accompagnèrent d’ une forte toux . Ne sachant quoi faire pour les guérir , Jacquier tentera le tout pour le tout et suggéra a sa femme de leur faire un voyage en avion . Miracle ou pas , ses deux filles guérissèrent . L’ oxygénation en était probablement pour quelque chose .

Après avoir bien réfléchit sur le sujet , René Jacquier nous exposa sa vision du phénomène .

- «  Nous savons qu’ au contact de l’ oxygène de l’ air 95 % , de l’ hémoglobine ( globule rouge ) , se transforme en Oxyhémoglobine . Et cette réaction équilibré serait influencer favorablement par la pression . Au contraire , la dépression tendrait à provoquer la réaction inverse , c’ est à dire libérer l’ oxygène à partir de l’ Oxyhémoglobine . Et cette oxygène qui serait beaucoup plus actif que celui de l’ air , serait capable de l’ oxygénation des cellules et de l’ entretien de la vie .

L’ ascension rapide stimulerait momentanément la fonction oxydante (oxygène ) de l’ Oxyhémoglobine pendant la période de déséquilibre ( celui d’ avant et celui d’ après l’ ascension ) . On pouvait obtenir un résultat similaire par l’ inhalation de peroxydes naissant ( composé organique ou minéral comportant deux atomes d’ oxygènes )  ».

René Jacquier avait fini par comprendre , que le mystère de la guérison de ses deux filles résidaient en fait dans l’ oxygénation libéré par l’ hémoglobine . A partir de cet instant , il se mettra à élaborer toute une multitude de produits à base de plantes . Ses substances chimiques avaient une spécificité particulière elle se fixaient sur l’ hémoglobine ( globules rouges ), pour en libérer de l’ oxygéne.

Se procédé devait revitaliser les cellules , ce qui les empêchaient de dépérir en développant toutes sortes de toxines , germes de toutes maladies .

Jacquier était conscient que l’ oxygène jouait un rôle primordiale dans toute les réactions biochimiques commandés par les organes et leurs déficiences en étaient tout aussi liés .

En partant de se principe , il élaborera progressivement une thérapie qu’ il appela :

- Oxygénation Biocatalithique par le Bol d’ Air .

Qu’est que cela me direz - vous ?

Pierre Lance nous en donne un bref descriptif dans son livre «  Savants Maudits et Chercheurs Exclus  ». C’ est le témoignage d’ un médecin .

-« Il s’ agit d’ apporter à l’organisme , par voie respiratoire , un catalyseur d’ oxygénation qui pénètre dans le sang en associant l’ oxygène de l’ air normalement respiré . Ce catalyseur ayant une très grande affinité avec l’ hémoglobine , va permettre la formation d’ un complexe péroxyhémoglobine plus instable que l’ oxyhémoglobine , libérant plus facilement son oxygène , augmentant ainsi la biodisponibilité de celui -ci dans tout l’ organisme .

Ce catalyseur est un peroxyde d’ alpha pinène obtenu à partir d’ un arbre le pin Pinus Pinaster . L’ oléorésine est un produit naturel , qui une fois peroxydé , ( oxygéné ) doit être respiré sous une forme gazeuse et concentré , tout de suite au moment de sa fabrication , au moment ou il est encore actif .

Il pénètre jusqu’ au fond des alvéoles pulmonaires et du fait de sa très grande affinité avec l’ hémoglobine passe dans le sang immédiatement au moment de l’ inhalation . Au contact des radicaux ( électrons non appariés ) de l’ hémoglobine , il se décompose en un oxygène libre et en un oxyde d’ alpha pinène naissant qui reste provisoirement lié à l’ hémoglobine ».

L’ oxyde d’ alpha pinène hémoglobine peut être considéré comme une véritable

Vitamine d’ assimilation de l’ oxygène respiré . Le cycle catalytique ainsi formé se poursuit jusqu’ à l’ élimination de ces dérivés d’ alpha pinène , soit environ quatre à cinq heures après l’ inhalation .

Aujourd’ hui , après dix années d’ observations sur plusieurs centaines de patients , l’ importance des résultats liés à cette oxygénation tissulaire ne cesse de m’ étonner . Il ne s’ agit pas d’ administrer un traitement spécifique , mais d’ avoir une action préventive et curative sur les troubles liés à la mauvaise oxygénation cellulaire .

Les inhalations sont de courtes durée ( 10 minutes par jours ) .

Le bol d’ air Jacquier à prouver son efficacité thérapeutique sur des centaines de patients et des cliniques commence à s’ en intéressés .

Certaines maladies incurables auraient été soignés grâce a se procédé d’ inhalation d’ air enrichi en oxygène.





Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 87 articles | blog Gratuit | Abus?